You said… Threesome?

Well, well, well. Cela fait un petit moment que je n’ai pas écrit, par manque de constance, procrastination, mais aussi et surtout par un clair manque d’éveil quant à mon inspiration : j’ai essayé de varier les sujets mais rien ne fait. Si le sexe fait vendre, il fait aussi écrire. C’est dans mes expériences et mes fantasmes que je trouve cette fièvre de la rédaction, ce besoin de retranscrire par des mots ce que mon corps ne peut pas traduire.

Joe et moi sommes toujours engagés dans notre dynamique de couple. On s’aime comme jamais, comme des fous, comme des soldats, comme des stars de cinéma (too much et over old school ? Oui, je vous accorde le point). Ce qu’il aime, c’est apprivoiser mon corps, une morphologie pulpeuse qu’il ne connait pas, un terrain inconnu qui nourrit sa créativité. Ce que j’aime ? C’est sa façon de me dominer et d’affirmer sa virilité, il me fait jouir par des mouvements contrôlés. Une fois nos corps nus, c’est une ascension de sentiments mitigés qui mêlent excitation, peur et appréhension. Embraser sa sexualité avec l’être aimé, c’est le pied !

Depuis un peu plus d’un an, nous collectionnons des moments d’éveil ensemble, à pousser nos limites dans des champs encore inexplorés. Laissez-moi vous parler de l’un d’eux : le fameux ménage à trois. Si le Graal de l’expérience sexuelle est celui composé de deux femmes et d’un homme, le mien est tout autre : je suis l’actrice principale d’un trio composé de deux hommes qui m’excitent, et me touchent de bien des façons. Joe est le maître d’orchestre, je suis sa possession, sa muse, son objet. Lucas est « l’autre », qui est finalement l’acteur clé de réussite, un rôle qu’il endosse avec brio. Je ne vous ai pas parlé de Lucas ? C’est le moment ! Sportif, cultivé, élégant et charmant, ce sont des adjectifs que j’emploierais pour qualifier le charme dont il jouit. Physiquement, il n’a pas à pâlir de ses homologues masculins, il est beau et fort, les traits fins et le corps dessiné. Nous nous rencontrons il y a quelques années lors d’une soirée arrosée, nous faisons l’amour à plusieurs reprises cette nuit-là. Je le sollicite aujourd’hui pour cette expérience pour laquelle il est le candidat parfait.

Nous buvons des verres tous les 3, échangeons des anecdotes ; Lucas et Joe s’entendent bien, il n’y a pas d’animosité ni de jalousie, chacun a sa place bien définie. Je suis habillée légèrement, le visage maquillé, les cheveux tirés. Je regarde attentivement la scène avec désir : deux hommes en moi, quatre mains sur moi, je suis en émoi. J’embrasse tendrement Lucas devant Joe, ondule mon corps et ressens rapidement cette chaleur, cette excitation. Je pratique avec fougue une fellation sur son sexe en érection. Rapidement, nous sommes pris dans un tournant érotique : telle une chorégraphie, les mouvements s’enchaînent, j’entame des relations sexuelles avec mes deux amants, tantôt avec l’un, tantôt avec les deux, subissant une double pénétration. J’adore ça, je crie, je tremble, ma respiration s’accélère. Tous deux sont excités, animés par la scène, mon corps, mon regard. L’acte s’achève par une éjaculation simultanée sur mon visage détendu, ma bouche entre-ouverte, et mon corps frêle, usé par cet excès de masculinité.

C’est la seconde fois que nous réalisons cette expérience, et d’autres viendront. Lucas a ce don de connaître mon corps sous tous les angles, sans l’avoir manipulé très souvent. C’est à chaque fois une réussite, des préliminaires et un acte sexuel qui se caractérisent par une éjaculation féminine. Joe est toujours mon super héros, cet homme au contrôle et aux multiples facettes fascinantes et effrayantes. Ce n’est pas une entorse à la fidélité ou l’exclusivité, mais un moyen de la consolider.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s